Programme de conférences 2018 ¦¦ 'Le sport, du chrono aux réseaux'

______________________________________________________

 

 

2030 ¦ NOUVEL HORIZON CONNU DU SPORT

 

‘Etes-vous prêt ?'

 

"Aujourd'hui, avec la Génération numérique contrairement aux années 1980 avec la Génération glisse, le sport n'est pas dans une phase de changement mais dans un changement de phase"

 

Professeur Alain LORET

______________________________________________________

 

Durant le dernier demi-siècle, le sport français aura traversé trois périodes de développements technologiques et industriels, de croissance économique mais aussi de décisions politiques. Les deux premières furent des périodes fastes.

 

En sera-t-il de même pour la troisième qui a débuté en 2010 ?

 

 

Première période | 1960

 

 

De Gaulle transforme le sport.

 

 

 

Les Jeux Olympiques de Grenoble furent pour le Général de Gaulle le point d'orgue d'une ambition française mêlant le sport, la politique et l'industrie. Ils s'inscrivaient dans un grand programme national qui reposa sur une volonté  politique portée au plus haut niveau de l'Etat durant 15 ans. Il fit de la France un pays leader sur de nombreux marchés.

 

Un nouvel espace économique - le tourisme sportif, est à ce moment-là préempté par la France sous l'impulsion de De Gaulle. Piloté par l'Etat, le développement des stations de ski alpines bientôt suivi des marinas languedociennes propulsent de grandes marques françaises comme Rossignol, Salomon ou Bénéteau en tête des marchés mondiaux du ski et de la plaisance. Dans la foulée, dès 1980, des start-up hexagonales comme Oxbow, qui naît en Normandie, surfent sur la croissance exponentielle des sports de glisse. La France devient alors l'un des pays leaders sur des marchés à fort potentiel comme la planche à voile, le VTT, le snowboard, le roller... Au même moment, une jeune enseigne nommée Décathlon bouscule les codes en imaginant une nouvelle chaîne de valeur commerciale intégrant la conception, la production et la distribution du matériel sportif.

 

Dans les années 80, la France est l'un des pays du monde qui innove le plus sur un secteur industriel et commercial qui explose : le 'sport qui se pratique'.

 

C'est aussi l'un des rares pays à avoir transformé le sport en... service public.

 

 

 

 

Seconde période | 1985

 

 

entre dans le jeu.

 

 

La création de Canal+ et la privatisation de TF1 génèrent une seconde économie : le 'sport qui se regarde'. Plus télégéniques que d'autres, des disciplines crèvent l'écran et professionnalisent une élite dont les rémunérations s'envolent.

 

Parallèlement, en se structurant selon des normes qui s'internationalisent, le concept d'événement sportif devient un vecteur de communication très prisé des marques en recherche de notoriété. Multipliant les contrats de sponsoring, elles engendrent une troisième économie étroitement complémentaire de la seconde : le 'sport qui se labellise'.

 

 

 

 Cliquez sur l'image pour lire le livre |

Troisième période | 2010

 

 

Le numérique perturbe le jeu.

 

 

Le déploiement exponentiel des mobiles et des réseaux sociaux change brutalement la donne à partir de 2010.

 

Le 'sport qui se pratique' est impacté. Des start-up inconnues inventent de nouveaux services dématérialisés pour de nouvelles modalités d'activités proposées par des 'Communautés Numériques d'Intérêts Sportifs'. Sans adresse postale mais dotées d'une identité Internet, elles créent les premiers 'Réseaux sociaux sportifs' [R2S]. D'autres start-up transforment les usages en proposant un type de matériel 'intelligent' capable de fournir de l'information à son utilisateur. L'intelligence artificielle et les 'agents conversationnels autonomes' ['chatbots'] transforment alors brutalement les conditions d'apprentissage.

 

Toute la chaîne de valeur du sport fédéral est touchée en 2018.

 

Certaines fédérations réagissent immédiatement. Elles font évoluer leur management avec un nouveau dispositif de pilotage numérique des clubs qui se structurent en 'Réseaux sociaux de club' [RSC].

 

Au cours de l'année 2019, les communes prennent progressivement la main. Elles veulent maîtriser le nouveau protocole de 'gouvernance numérique' du sport français qui se met en place. Elles innovent en proposant un type de relations inédit aux clubs associatifs situés sur leurs territoires. Il prend le nom de 'Réseaux sociaux sportifs urbains' [RéSSU]. A la fin de l'année 2020, le paysage sportif français est en passe d'être entièrement renouvelé...

 

 

## Vous souhaitez vous aussi vous connecter au futur du sport ?

Notre nouveau programme de conférences balise les pistes pour vous !

 

Contactez-nous | sportsglisse@wanadoo.fr

SWI, Parc d'Activités Technologiques de La Vatine, 34 rue Raymond Aron, 76130 Mont Saint Aignan - France.

SWI 2012 - Mentions légales - Plan du site